إعلام و خدمات الإدارة المركزية و المصالح الخارجية

الخميس 21 أبريل - 19:37 من طرف Admin

<BLOCKQUOTE style="MARGIN-LEFT: 0px" dir=rtl>
<BLOCKQUOTE …

تعاليق: 0

Coordination et Taalim.ma

الإثنين 18 أبريل - 22:40 من طرف Admin

Coordination et Taalim.ma
Les travaux des spécialisés en coordination et la rencontre …


تعاليق: 0

دليل تلميذ الثانوي الإعدادي ( المستشار في التوجيه عبد الحق ناصري)

الأحد 17 أبريل - 20:35 من طرف Admin

دليل تلميذ الثانوي الإعدادي :


المستشار في التوجيه …


تعاليق: 0

المواضيع الأخيرة
» e-waste and manufacturer returns?
الأربعاء 3 أغسطس - 8:59 من طرف زائر

» показать как делать различные прически
الأربعاء 3 أغسطس - 1:39 من طرف زائر

» PMD Editor For MikuMikuDance Question.?
الثلاثاء 2 أغسطس - 11:55 من طرف زائر

» How would a temp. file and file path appear if anyone registered onto a dating site?
الإثنين 1 أغسطس - 14:05 من طرف زائر

» When the first Whirlpool Duet album was released in December 2001
الأحد 31 يوليو - 22:27 من طرف زائر

» los angeles seo company
الأحد 31 يوليو - 10:32 من طرف زائر

»  la forme pronominale.
الإثنين 4 يوليو - 18:35 من طرف said khadda

» cheikh imam
الخميس 9 يونيو - 13:54 من طرف زائر

» Diapos zen "Petites douceurs"
الإثنين 16 مايو - 21:30 من طرف Admin

» Un Moment Pour SOi !
الإثنين 16 مايو - 21:24 من طرف Admin

تسجيل صفحاتك المفضلة في مواقع خارجية

تسجيل صفحاتك المفضلة في مواقع خارجية Digg  تسجيل صفحاتك المفضلة في مواقع خارجية Delicious  تسجيل صفحاتك المفضلة في مواقع خارجية Reddit  تسجيل صفحاتك المفضلة في مواقع خارجية Stumbleupon  تسجيل صفحاتك المفضلة في مواقع خارجية Slashdot  تسجيل صفحاتك المفضلة في مواقع خارجية Yahoo  تسجيل صفحاتك المفضلة في مواقع خارجية Google  تسجيل صفحاتك المفضلة في مواقع خارجية Blinklist  تسجيل صفحاتك المفضلة في مواقع خارجية Blogmarks  تسجيل صفحاتك المفضلة في مواقع خارجية Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de CLUB EDUCATION sur votre site de social bookmarking

قم بحفض و مشاطرة الرابط CLUB EDUCATION على موقع حفض الصفحات

تدفق ال RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 



Comment rédiger un paragraphe de réflexion à propos d’un texte ou d’une œuvre étudiée ?

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل

Comment rédiger un paragraphe de réflexion à propos d’un texte ou d’une œuvre étudiée ?

مُساهمة من طرف Admin في الجمعة 22 أبريل - 21:35

Comment rédiger un paragraphe de réflexion à propos

d’un texte ou d’une œuvre étudiée ?




Le paragraphe de réflexion est l’exercice fréquemment demandé au lycée à partir d’un texte proposé ou d’une œuvre lue en classe ou à la maison. Vous avez dû commencer à l’aborder en classe de 4ème. Vous en rédigerez régulièrement en classe de 3ème.

Voici quelques points essentiels :

1) Il s’agit d’une démonstration. Vous devez expliquez quelque chose à propos du texte et le prouver à votre correcteur en lui démontrant ce que vous avancez à partir de références précises au texte (citations si vous avez le texte sous les yeux, références avec vos propres mots si vous ne l’avez pas.

2) Commencez par bien réfléchir à ce qu’on vous demande de démontrer (au brouillon, vous pouvez le formuler sous forme d’une phrase, qui n’apparaîtra pas bien sûr dans votre paragraphe. Ex : Je dois démonter que La chambre des officiers est un témoignage sur la première guerre mondiale.)

3) Trouvez vos différentes idées, ce que vous allez avancer pour convaincre votre correcteur. N’hésitez pas à les numéroter au brouillon :

Ex : 1) Il s’appuie sur des faits historiques réels, même si c’est une fiction.

2) Il évoque un aspect de la vie des soldats : la douleur physique et morale des « gueules cassées. »

3) L’auteur s’est documenté auprès de son grand-père et d’autres anciens combattants.

4) Rédigez votre paragraphe en partant de l’idée que l’on vous demande de démontrer. Avancez ensuite chacune de vos idées en l’introduisant par un connecteur logique qui sert à montrer le cheminement de votre raisonnement (Tout d’abord, ensuite, puis, en outre, par ailleurs, enfin, finalement…).

A chaque idée que vous avancez, et avant de passer à l’idée suivante, pensez à donner un exemple pour illustrer ce que vous dites. Insérez-le dans le texte (ne mettez jamais « Ex : »). Utilisez des phrases du type (« Pour exemple, nous pouvons citer/ nous souvenir du passage dans lequel… », « Pour illustrer notre propos, nous pouvons dire que… »).

5) Pensez bien à rédiger, sous forme de phrases et évitez qu’elles soient trop longues. De plus, si votre paragraphe est long, n’hésitez pas à le scinder en plusieurs paragraphes avec des alinéa.

_________________
«…لكن الحوار يفترض أولا (حسن النية)، وإرادة التفاهم، ويفترض قبل كل شيء فكرة الاعتراف بالآخر، الاعتراف بحقه في الوجود، والاعتراف بحقه في الحياة وبحقـه في التميز والاختـلاف، لا الاعتراف فقط بالتفوق وبحق الأقوى والأغنى والأعلم في فرض رؤيته على الآخر. الحوار الحقيقي ينطلق من مسلمة أساسية هي مسلمة التساوي في الوجود وفي الحق».
محمد سبيلا:»الحوار بين الثقافات: العوائق وشروط الإمكان
avatar
Admin
Admin

Age : 58
Messages : 149
Points : 2667
Réputation : 0
Date d'inscription : 04/03/2011
Localisation : MRIRT_ MAROC

http://www.clubscolaire.com

الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل

La focalisation: cours suivi d’exercices pour les élèves des premières années du bac

مُساهمة من طرف Admin في الجمعة 22 أبريل - 21:37

La focalisation: cours suivi d’exercices pour

les élèves des premières années du bac



A- La focalisation zéro

Dans la focalisation zéro, le narrateur règne sur son univers romanesque ( narratif) comme Dieu sur Sa Création. Il sait de ses personnages ce que eux-mêmes ne savent pas : leur passé, leur devenir, leurs actes ; leurs sentiments ; leurs pensées les plus secrètes, les plus intimes, les plus enfouies danes dans leur fort intérieur.

Dans le cas de la focalisation zéro, ‘’le narrateur en sait plus que le personnage’’

N > P

‘’ Ce jour-là, Jinn et Phyllis étaient allongés côte à côte, au centre de leur ballon, sans autre souci que de jouir de leurs vacances en se laissant griller par les rayons de leurs trois soleils. Jinn, les yeux clos, ne songeait qu’à son amour pour Phyllis. Couchée sur le flanc, Phyllis regardait l’immensité du monde et se laissait hypnotiser, comme cela lui arrivait souvent, par la sensation cosmique du néant’’

La Planète des Singes ; Pierre Boulle

Ce qui est écrit en caractère gras ne peut pas être perçu par les yeux d’un être humain : il a fallu que le narrateur pénètre dans la conscience du personnage pour savoir à quoi il pense.

B- La focalisation interne

Dans la focalisation interne, le point de vue est représenté à travers le regard d’un personnage, que ce personnage soit narrateur ou simple acteur.

1- Dans le cas où le narrateur parle de lui-même, il ne peut pas en savoir plus que le personnage qu’il est. Le narrateur en sait donc autant que le personnage qu’il est.

N= P

Dans ce passage, le narrateur se confond avec le personnage

‘’Je recouvrai enfin mes esprits. J’occupai un des appartements les plus confortables de l’Institut. Les singes s’étaient montrés généreux. J’avais un lit. Je lisais tous les journaux ; je pouvais sortir, me promener dans les rues, assister à n’importe quel spectacle. Ma présence en un lieu public suscitait toujours un intérêt considérable, mais l’émoi des premiers jours commençait à s’apaiser’’

La Planète des Singes ; Pierre Boulle

2- Dans le cas où le narrateur est différent du personnage dont il parle ou qu’il décrit, la focalisation peut être autre qu’interne.

Bien que le narrateur soit un personnage, la focalisation n’est pas interne mais externe car le narrateur ne sait de ce qui se passe devant lui ,que ce qu’il voit : gestes, mouvements, actions…..

‘’Le chauffeur est descendu. Il me tourne le dos. Il m’est à moitié caché par de hautes herbes qui me séparent de la voiture. Il tire la portière pour faire descendre le passager. Je ne m’étais pas trompé, c’était un officier ; au moins un commandant ; je vois briller de nombreux galons. Il a sauté à terre. Il fait quelques pas vers nous, sort des herbes et m’apparaît enfin en pleine lumière. Nova pousse un hurlement, m’arrache son fils et court se réfugier avec lui dans la chaloupe…’’

La Planète des singes ; Chap.XI ; Troisième partie

C- La focalisation externe

Dans la focalisation externe, le narrateur ne sait de ses personnages que leurs faits et gestes : il ne sait d’eux que ce qu’ils font ou disent. Il les voit se mouvoir devant lui sans savoir à quoi ils pensent, ce qu’ils vont faire ou devenir…

Dans le cas de la focalisation externe, le narrateur en sait moins que son personnage

N < P

‘’Elle fait quelques pas dans la chambre et s’approche de la grosse commode, dont elle ouvre le tiroir supérieur. Elle remue les papiers, dans la partie droite du tiroir, se penche, et, afin de mieux voir le fond, trie un peu plus le casier vers elle. Après de nouvelles recherches elle se redresse et demeure immobile, les coudes au corps, les deux avant-bras repliés et cachés par le buste, tenant sans aucun doute une feuille de papier entre les mains.

Elle se tourne maintenant vers la lumière, pour continuer sa lecture sans se fatiguer les yeux. Son profil incliné ne bouge plus. La feuille est de couleur bleue très pâle, des formats des papiers à lettres, et prote la trace marquée d’un pliage en quatre.’’

La Jalousie ; Alain Robbe-Grillet

NB: voir B2

Exercice : Déterminez le type de focalisation ou point de vue

1-L’orchestre attaquait une nouvelle dans, Ismène riait aux éclats, là-bas, au milieu des autres garçons, et voilà, maintenant, lui, il allait être le mari d’Antigone. Il ne savait pas qu’il ne devait jamais exister de mari d’Antigone sur terre et que ce titre princier lui donnait seulement le droit de mourir.

Antigone ; le Prologue

2- Fatma écoutait de tout son corps tendu, ses yeux suivaient chaque geste, ses doigts esquissaient inconsciemment des mouvements brefs. Aux soupirs de ma mère, elle répondait par des soupirs, aux hochements de tête par des hochements de tête. Le récit s’arrêta court. Fatma, la main droite sur la joue, la main gauche sur le cœur, répétait :’’Allah ! Allah ! Allah !……’’

La Boîte à Merveilles chap. V

3-La vieille dame qui tricote, à côté de la nourrice qui a élevé les deux petites, c’est Eurydice, la femme de Créon. Elle tricotera pendant toute la tragédie jusqu’à ce que son tour vienne de se lever et de mourir. Elle est bonne, digne, aimante. Elle ne lui sera d’aucun secours.

Antigone ; le Prologue

4- 4-J’étais demeuré à la fenêtre, immobile, perclus, paralysé. Mais quand je vis les cinq cordons s’avancer se ruer vers moi avec des paroles d’une infernale cordialité ; quand j’entendis le tumultueux fracas de leurs chaînes, de leurs clameurs, de leurs pas, au pied du mur, il me sembla que cette nuée de démons escaladait ma misérable cellule ; je poussai un cri, je me jetai sur la porte d’une violence à la briser ; mais pas moyen de fuir. Les verrous étaient tirés en dehors. Je heurtai, j’appelai avec rage. Puis il me sembla entendre de plus près encore les effrayantes voix des forçats. Je crus voir leurs têtes hideuses paraître déjà au bord de ma fenêtre, je poussai un second cri d’angoisse, et je tombai évanoui.

Le Dernier Jour d’un Condamné ; Chap. XIII

_________________
«…لكن الحوار يفترض أولا (حسن النية)، وإرادة التفاهم، ويفترض قبل كل شيء فكرة الاعتراف بالآخر، الاعتراف بحقه في الوجود، والاعتراف بحقه في الحياة وبحقـه في التميز والاختـلاف، لا الاعتراف فقط بالتفوق وبحق الأقوى والأغنى والأعلم في فرض رؤيته على الآخر. الحوار الحقيقي ينطلق من مسلمة أساسية هي مسلمة التساوي في الوجود وفي الحق».
محمد سبيلا:»الحوار بين الثقافات: العوائق وشروط الإمكان
avatar
Admin
Admin

Age : 58
Messages : 149
Points : 2667
Réputation : 0
Date d'inscription : 04/03/2011
Localisation : MRIRT_ MAROC

http://www.clubscolaire.com

الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل

La communication orale

مُساهمة من طرف Admin في الجمعة 22 أبريل - 21:40

La communication orale



Bien communiquer à l’oral, c’est faire passer des messages à l’aide d’un langage choisi, en utilisant une voix bien placée, en jouant de ses émotions, en utilisant intelligemment son corps pour que le public, respecté et pris en compte, accepte le message émis et y adhère.

» Le spectacle c’est Moi « est la devise à adopter. Donner une bonne image de soi est une étape décisive. La présence elle-même étant une valeur ajoutée, il ne faut pas se cacher derrière le texte ou derrière les transparents. Il faut imposer sa

présence et accepter les regards des autres. Avant de parler il y a lieu de s’assurer que le spectacle c’est moi.

I- Le trac.

C’est la prise de conscience d’un enjeu qui engendre le trac et la prise de parole en est un : il faut convaincre, s’exprimer clairement, séduire, sans quoi la teneur du propos, aussi intéressant soit-il, n’atteindra pas l’auditoire.

Le trac est source d’énergie, en ce sens qu’un trac bien négocié est un trac utile. Il mobilise l’énergie dont on a besoin pour faire face à une situation inhabituelle ou déstabilisante, il permet le passage à l’acte de la prise de parole qui, lui-même, fait disparaître le trac.

Les mains, les tics nerveux… sont des signaux qui renseignent l’auditoire à votre insu. Plus votre corps sera libre, plus votre parole coulera avec aisance

Extérioriser les émotions diminuera de beaucoup le risque de se laisser déborder par son émotivité et de perdre ses moyens.

II- Les postures.

Les positions du corps expriment ou résultent d’un ressenti différent. L’assurance nécessite de se redresser, de relever la tête, de tenir le regard et d’ouvrir le corps.

Il y a quatre postures physiques qui génèrent des attitudes différentes et qui peuvent marquer l’auditoire. Elles se décomposent en deux familles :

a/ Rapport à la verticalité :

- L’extension : attitude de domination ou de quant-à-soi.

- La contraction : attitude de soumission

L’idéal est d’être dans sa verticalité, ni en extension, ni contracté, tiré vers le haut, le buste en ouverture.

b/ Rapport au mouvement :

- Vers l’avant : attitude de partage et d’ouverture aux autres.

- Vers l’arrière : attitude de fuite et de crainte.

III- Les gestes.

Je bouge donc je suis.

Mettre le corps en mouvement, c’est être dans l’action. Nos gestes sont le révélateur de notre état de communicant. L’interlocuteur ressent l’investissement de son locuteur grâce aux gestes et aux expressions du visage, du regard. Ils sont le signe d’une émotivité ou d’un manque d’engagement. Ils ne doivent pas être retenus car ils traduisent l’assurance et le désir de communiquer.

Geste Nature Impact
Fermé dirigé vers soi ne convainc pas
Ouvert tourné vers les autres partage et engagement
On doit se donner au public, laisser la liberté aux mains de s’exprimer, les conserver devant en ouverture, faire des gestes hauts et assumés, c’est-à-dire au-dessus du coude en évitant les attitudes de compensations (les mains derrière le dos ou les bras croisés). En dessous du coude, il révèle un manque d’assurance.

IV- Le regard.

Le visage traduit les émotions et doit rester tout le temps mobile. Le sourire est un signe d’ouverture et de disponibilité envers l’assistance. Il est un bon moyen de gagner la bienveillance du public.

Le regard est essentiel. Il permet de maintenir l’attention de l’auditoire et de s’appuyer sur lui. Il permet de percevoir les réactions du public et de les utiliser. Il oblige à faire des poses et à se détacher de ses notes.

Lors d’une prise de parole en public, il faut regarder tout le monde et ne pas se limiter à « balayer » du regard.

V- Le sourire

L’humeur possède la particularité de déteindre sur l’interlocuteur (l’empathie). Etre gai, sourire peut insuffler au public une humeur positive. Il n’en sera que mieux disposé à votre égard.

VI- L’articulation

La diction est un élément fondamental de l’expression orale. Bien articuler permet de se faire comprendre. Au-delà de ce premier constat, articuler c’est aussi se donner les moyens d’être plus fort et plus efficace. L’appui sur les voyelles et les diphtongues donne de l’amplitude et renforce la notion de plaisir et de « gourmandise » des mots. En s’appuyant sur les consonnes, on donne du poids aux mots et on consolide son impact et sa conviction.

VII- Le silence

Le silence est un bon moyen de reprendre sa respiration, de ménager ses effets, et de laisser respirer le public. Il est aussi un outil pour être à l’écoute du public. En prenant du temps, en faisant des pauses, on gagne en assurance.

VIII- M.O.I

Il faut définir clairement le M.O.I. (Message, Objectif, Intention).

Le message exprime ce qui est essentiel pour vous, ce que le public doit retenir.

Ce qui doit rester après l’intervention doit pouvoir se résumer en une phrase.

L’objectif : c’est ce qu’on attend que le public fasse. Cette attente doit pouvoir se traduire pour le public en une action précise qui doit pouvoir s’exprimer par un verbe d’action.

L’intention est la traduction de l’investissement dans le message. Elle désigne le point de vue du locuteur. Elle fait naître un ressenti chez le public. Seule une intention claire permet d’atteindre l’objectif.

IX- Le contenu

Communiquer se fait pour trois raisons: faire savoir, faire comprendre, faire partager. On doit :

structurer le discours à l’aide d’un message essentiel et de quatre à six sous messages en les hiérarchisant. L’essentiel est dit au début.

Commencer par des faits, puis donner son opinion.

Faire part de ses sentiments et tirer les conséquences.

Valider ce qu’on attend du public et tirer une conclusion tournée vers l’avenir.

X- Prendre le temps

Il existe deux leviers pour prendre son temps : le silence et le débit.

Les outils pour faire jouer ces leviers sont:

Le Silence :

Respirer

Regarder

Faire des gestes

Occuper l’espace

Le débit :

Articuler (donner de la valeur à ce qui est dit)

Faire des gestes en parlant (permet de se freiner)

Regarder votre public les yeux dans les yeux

Scander les mots ou idées importantes

Répéter ce qui doit être souligné



Azelarab Qorchi

_________________
«…لكن الحوار يفترض أولا (حسن النية)، وإرادة التفاهم، ويفترض قبل كل شيء فكرة الاعتراف بالآخر، الاعتراف بحقه في الوجود، والاعتراف بحقه في الحياة وبحقـه في التميز والاختـلاف، لا الاعتراف فقط بالتفوق وبحق الأقوى والأغنى والأعلم في فرض رؤيته على الآخر. الحوار الحقيقي ينطلق من مسلمة أساسية هي مسلمة التساوي في الوجود وفي الحق».
محمد سبيلا:»الحوار بين الثقافات: العوائق وشروط الإمكان
avatar
Admin
Admin

Age : 58
Messages : 149
Points : 2667
Réputation : 0
Date d'inscription : 04/03/2011
Localisation : MRIRT_ MAROC

http://www.clubscolaire.com

الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة

- مواضيع مماثلة

 
صلاحيات هذا المنتدى:
لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى